RUSKAÏA

Luc Choquer et Sergey Neamoscou

Pour faire face à la situation sanitaire, nous organisons deux soirées de vernissage.
Les vernissages se transforment en visites privées organisées toutes les 45 minutes par groupe de dix personnes entre 18h et 21h.
Merci de vous enregistrer ci-dessous pour y assister.

Le 3 rue du Pont Louis-Philippe tourne une page de son histoire et devient La Galerie Rouge, après avoir abrité, pendant près de cinquante ans, la Galerie Agathe Gaillard. Prenant acte du départ de sa fondatrice, la galerie se renomme en faisant un clin d’œil à la façade vermillon qui a marqué ce lieu historique de la photographie parisienne. Ne reniant pas pour autant le passé du lieu, La Galerie Rouge élargit la palette des photographes représentés en accueillant, aux côtés de ceux qui ont marqué le lieu, des artistes plus contemporains, déjà consacrés ou encore émergents.

La Galerie Agathe Gaillard a ouvert ses portes au 3 rue du Pont Louis-Philippe en juin 1975. Elle fut l’une des premières galeries entièrement dédiées à la photographie en France.
En 40 ans d’activité, la Galerie Agathe Gaillard installée dans le Marais à Paris, a présenté plus de 250 expositions d’artistes tels que : Henri Cartier-Bresson, Ralph Gibson, André Kertész, Marc Riboud, Hervé Guibert, Manuel Álvarez Bravo et beaucoup d’autres grands noms de l’histoire de la photographie, souvent au début de leur parcours.

La galerie possède une collection d’archives considérable constituée depuis les années 1970. Depuis septembre 2017, après le rachat de la galerie par David Azéma, collectionneur amoureux du lieu, et des travaux de rénovation, la galerie est dirigée par une nouvelle équipe. Fiona Sanjabi, sa directrice rejointe par Jeanne Grouet, dessinent une nouvelle ligne s’affranchissant peu à peu des orientations de la fondatrice.

Newsletter

S’inscrire

Recevez nos actualités par courriel sur nos expositions, événements et plus